7520FDBB-8B30-4830-A55B-D9664C56102A_edi

ADSURBE

Création 2022

Avec le mécénat de la Caisse des Dépôts, le soutien du CDCN du Val de Marne, la Bergerie de Soffin et le CAC du Grand Béon.

Direction artistique / Chorégraphie / Mise en scène / Interprètes:

Emilie JONEAU & Clémence JUGLET


Composition: Leon AFTERBEAT

 

L'absurde nait de cette confrontation entre le questionnement humain et le silence déraisonnable du monde.

L’Homme absurde comprend que sa liberté n’était qu’illusoire. Il imaginait un but à sa vie, il se conformait aux exigences d’un objectif à atteindre et devenait esclave de sa liberté.

Le danseur est l‘Homme absurde par excellence, il est celui qui, de l'absurdité, de la construction, de l'arbitraire, des concepts et des normes en use le plus. Ce décalage de la capacité d'utiliser son corps au-delà de la norme et le fait d'ouvrir au carcan de la norme corporelle montre bien la liberté que l‘Homme peut avoir. 

L‘Homme absurde est avant tout un Homme dont la conscience de l'absurde l'amène a une liberté totale, à la légèreté d'un rire qui s'envole au dessus du drame absurde de la condition humaine.

 

Soutiens

MECENAT_POS_RVB.png
LabriquetterieCDNC.jpeg
Logo Béon.png
logo bergerie.jpg